The RED Network

JFMS 2020

Notre workshop 2020 aura lieu à l’IES de Cargèse du 13 au 17 Avril. Il fait suite au workshop de 2016 et de 2018.

Les JFMS sont un rendez-vous biennal de la communauté des chercheurs francophones travaillant sur le formalisme DEVS et plus largement sur la théorie de la Modélisation et de la Simulation initié par B.P. Zeigler. Placées sous le signe de l’échange et de l’interdisciplinarité, ces journées sont ouvertes vers d’autres disciplines et vers l’ensemble des domaines d’applications de la modélisation et de la simulation. L’ouverture vers les entreprises et les organismes de recherche privés est un aspect important de cet atelier pour que les défis liés à l’ingénierie de la modélisation et de la simulation soient pleinement considérés. Cet atelier est un lieu privilégié d’échanges scientifiques et technologiques et permet aux jeunes chercheurs et aux doctorants de faire connaître leurs travaux, ainsi que faire émerger des collaborations ou encore répondre de manière collégiale à des appels à projet.

Pour cette nouvelle édition, une session spécifique SMA sera proposée et une attention particulière sera portée sur les contributions intégrant cette thématique.

Thèmes

  • Simulation
  • Modelling
  • Multi-Agent Systems and Agent Based Model
  • Theroy of Modeling and Simulation
  • DEVS and his extensions
  • Discret Event Modeling
  • V&V, meta modeling, MDA / MDE
  • Reproductibility

Les articles peuvent prendre la forme de présentation de résultats, de synthèses, de travaux en court ou de perspectives. Différents formats sont possibles : court 3-4 pages, long 7-8 pages et les résumés 1-2 pages. La soumission se fait en ligne sur https ://easychair.org/conferences/?conf=jfms2020

  • Soumission des articles : 15 Janvier 2020 (extension)
  • Réponse des relecteurs : 15 février
  • Version finale : 25 Février 2020
  • Février : Début des inscriptions
  • Modèles de documents : Latex, docx, odt ou pdf.

Keynotes


Alexandre Muzy

Computational modeling: Introduction to the theory and research challenges in a neurocognitive context

Theory of modeling and simulation has been reconsidered recently based on two new paradigms: The computational iterative system paradigm and the computational activity paradigm. The computational iterative system paradigm allows modeling abstractly input/output systems, which are then explicitly refined until their computational mechanisms. The input/output systems can then be coupled together in a modular way. The computational activity paradigm allows reducing the set of possible abstract models as well as automatically inferring and controlling the global state dynamics of simulation network models.

I will show during this talk how computational models of neurocognitive systems can be designed hierarchically, from the learning of input-output behaviors to their neural network implementation. The mapping from neural and cognitive activities to temporal computations will be detailed formally to build the minimal digital transcription of a neurocognitive system.

Alexandre Muzy is CNRS research fellow at Université Côte d’Azur (I3S computer science laboratory). He is co-director of the NeuroMod institute and head of the Modeling, Simulation & Neurocognition (MS&N) research group. He is a specialist of discrete event systems currently applied to neurocognitive systems, with more than 70 international research publications. He created the computational activity paradigm for structuring models and developed with Bernard P. Zeigler the computational iterative system paradigm. The latter paradigm has been used as a new foundation of the Theory of modeling and simulation – (3d edition). Based on the mapping from in vivo neurocognitive activities to temporal computations, he works on the specification of the computational brain system (cf. Computabrain project) at learning, modeling and simulation levels.

Alexandre Muzy is a specialist of the activity of discrete event systems and use it to define the computational brain system able to mimic the (learning) dynamics of in vivo activity.


Raphaël Duboz et Romain Franceschini

Systèmes multi-agents et DEVS, une petite histoire commune

Depuis le début des années 2000, des propositions de formalisation avec DEVS et ses extensions des systèmes multi-agents ont été proposées. Cet exposé se propose de visiter les plus emblématiques d'entre-elles en les restituant dans le contexte de leur développement, c'est-à-dire en essayant d'identifier à quels types de problèmes elles se proposent de répondre et quels sont les apports et les limites de ces propositions. Nous essayerons ensuite de faire une synthèse de ces propositions afin de discerner ce qui dans le domaine de la simulation à base d'agents peut être formalisé en DEVS, de ce qui ne le peut pas.

Raphaël Duboz est chercheur en modélisation et simulation des systèmes socio-écologiques au CIRAD dans l'UMR Animal Santé Territoires Risques et Écosystèmes, et actuellement accueillit à l'IRD dans l'Unité Mixte Internationale de Modélisation Mathématique et Informatique des Systèmes Complexes. Depuis son doctorat, il s'intéresse notamment à la modélisation agents ou individus centrés en DEVS et à son usage dans le cadre de la modélisation participative. Il applique principalement ses recherches dans des projets internationaux d'appui au développement dans les pays du sud.

Romain Franceschini est chercheur postdoctoral au sein du laboratoire Modeling, Simulation and Design Lab (MSDL) situé à l'Université d'Anvers et collabore avec l'Université de Corse sur des méthodes et techniques de modélisation permettant d'établir et de tirer parti des relations entre différents niveaux d'abstractions d'un système. Pour son doctorat, il s'est particulièrement intéressé à la formalisation du paradigme de modélisation agent à l'aide du formalisme DEVS. Page personnelle : http://msdl.cs.mcgill.ca/people/romain


Grégory Beurier

Apprentissage automatique pour l’amélioration de la qualité de modèles

L’intelligence artificielle et du Machine Learning en particulier, apportent aujourd’hui de nouveaux outils adaptés à une démarche de modélisation, que ce soit en amont (conception et développement) ou en aval (simulation, interprétation, amélioration). Dans cette présentation, nous nous inscrivons dans ce contexte en abordant les travaux que nous réalisons au sein de l’équipe PhenoMEn du CIRAD pour améliorer la précision et la fidélité de nos modèles de plantes. Plus particulièrement, nous montrerons quels sont les éléments sur lesquels nous agissons ainsi que les techniques que nous déployons pour chacun d’eux :

  • Amélioration des paramètres en entrée (optimisation à base d’algorithmes génétiques, transformation à base de réseaux de neurones récurrents, prédiction à base de réseaux de neurones convolutionnels),
  • Amélioration des données en sortie (transformation à base de réseaux de neurones récurrents),
  • Amélioration automatique du modèle (modification des processus à base de programmation génétique et de réseaux de neurones récurrents).

Grégory Beurier est chercheur en informatique et modélisation au CIRAD au sein de l’UMR AGAP (Amélioration génétique et adaptation des plantes méditerranéennes et tropicales). Après un doctorat en vie artificielle et systèmes multi-agents au LIRMM et un post-doc en modélisation de systèmes complexes biologiques à l’IRD, Grégory a co-fondé et exercé pendant 8 ans le rôle de directeur scientifique chez MEZOA autour de problématiques IA et simulation. Au CIRAD depuis 2016 au sein de l’équipe PhenoMEn, il est responsable du développement et de la maintenance de plusieurs modèles de plantes ainsi que de la mise en place de technique d’apprentissage automatique pour l’analyse de données biologiques et l’amélioration de modèles.

Comité

Comité de programme

  • Paul-Antoine Bisgambiglia (UCPP - CNRS)
  • Raphaël Duboz (CIRAD)
  • Gauthier Quesnel (INRA)
  • David R.C. Hill (UCA - ISIMA)
  • Gregory Zacharewicz (IMT – MINES ALES)
  • Fabien Michel (LIRMM)
  • Thierry Antoine-Santoni - MCF Université de Corse
  • Paul Antoine Bisgambiglia - Pr Université de Corse
  • Bruno Bonté - Chercheur à l’IRSTEA
  • Laurent Capocchi - MCF Université de Corse
  • Vincent Chevrier – Professeur ENSEM LORIA
  • Saikou Y. Diallo – Asso. Prof. Old Dominion University
  • Romain Franceschini – PostDoc Université de Corse
  • Claudia Frydman – Professeur Université de Marseille
  • Amine Hamri – MCF LSIS, Marseille
  • David R.C. Hill - Pr Université de Clermont Auvergne
  • Eric Innocenti - MCF Université de Corse
  • Sylvain Jasson - MIAT, INRA, Toulouse
  • Jean-Pierre Muller - Chercheur Green, Cirad, Montpellier
  • Bruno Patin - Dassault Aviation
  • Bastien Poggi - MCF Université de Corse
  • Eric Ramat - Professeur Université du Littoral
  • Jean-François Santucci - Pr Université de Corse
  • Chungman Seo - Senior Research Engineer RTSync Corp (USA)
  • Jean-Christophe Soulié - PAM, Cirad, Montpellier
  • Mamadou Traoré – Pr Université de Bordeaux
  • Ronan Trepos – Ingénieur INRA Toulouse
  • Hans Vangheluwe – Pr Université d'Anvers (Belgique)
  • Gabriel Wainer - Pr Université de Carleton (Canada)
  • Stéphane Galland - CIAD, UTBM / U Bourgogne
  • Nicolas Marilleau - UMI UMMISCO, IRD
  • Philippe Mathieu - CRISTAL, Université Lille
  • Gildas Morvan - LG2IA, Université d’Artois
  • Julien Saunier - LITIS, INSA de Rouen
  • Frédéric Amblard - IRIT, Université Toulouse 1

Comité d'organisation

  • Paul-Antoine Bisgambiglia (UCPP)
  • Raphaël Duboz (CIRAD IRD)
  • Gauthier Quesnel (INRA)
  • Gregory Zacharewicz (IMT)
  • David R.C Hill (UCA)
  • Fabien Michel (LIRMM)
  • Romain Franceschini (UCPP)
  • Eric Innocenti (UCPP)
  • Nicolas Poiron Guidoni (UDCPP)
  • Paul-Henri Martelloni (UCPP)

Événements co-organisés

  • le réseau DEVS (RED)
  • l'INRA Toulouse
  • le CIRAD
  • l'Université de Clermont Auvergne
  • le LIRMM
  • l'IMT - Mines Ales, laboratoire LGI2P
  • L'Université de Corse Pasquale Paoli
  • L'UMR SPE CNRS 6134

Sponsors scientifiques

GDR MACS

GDR MaDICS

UMR 6134 SPE

Partenaires

Menu